dimanche 16 octobre 2016

Après les crues de la Dordogne de cet hiver, redonner vie au bois flotté


La Dordogne a subi trois crues importante cet hiver et ce printemps (Voir). Comme habituellement en ces circonstances, elle a charrié beaucoup de bois arraché à ses rives, qui s'est parfois échoué lorsqu’elle a regagné son lit. 

Le fantôme
Certains de ces morceaux de bois peuvent, avec un peu d'imagination, représenter différentes formes et être donc mis en valeur.

Deux exemples sur les photos, le fantôme, qui a dans un premier temps, inquiété mon petit fils Bastien, et le cachalot.

le cachalot
Il suffit de bien faire sécher le bois à l'abri de la pluie (attention ce type de bois, tendre, est très prisé par les abeilles charpentières pour pondre leurs œufs et élever leurs larves), puis simplement de le brosser pour le débarrasser du sable, de la sciure ou des débris d'écorce. Un coup de lasure ou de vernis, des boutons pour faire les yeux, et le tour est joué. Mes petites filles se sont essayées à cette création cet été avec une imagination créative certaine.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire